L’USMA s’associe à la consternation des magistrats judiciaires

Déclaration du ministère de l'intérieur : L’USMA s’associe pleinement à la consternation des magistrats judiciaires !

Les syndicats de magistrats judiciaires se sont déclarés « consternés », par la réaction furieuse de syndicats de police suite aux jugements du Tribunal correctionnel de Bobigny ayant condamné à des peines de prison ferme des policiers coupables de violences et de fausses accusations, ainsi que par les déclarations du ministre de l’intérieur jetant le discrédit sur ces décisions juridictionnelles.

L’Union syndicale des magistrats administratifs (USMA) apporte son entier soutien à ses homologues judiciaires et tient à rappeler, comme l’a d’ailleurs fait le Premier ministre, que "le respect dû à la justice est un des fondements de l’Etat".

Il est en effet essentiel pour le bon fonctionnement de notre Etat de droit que soient préservés l’exercice serein du pouvoir juridictionnel et l’indépendance de la justice.

L’USMA souhaite, à cette occasion, manifester sa vive inquiétude face au climat actuel de défiance vis-à-vis des juges, défiance dont témoigne également un projet de réforme visant, notamment, à délocaliser les audiences concernant les étrangers dans les centres de rétention et sur lequel un mouvement de grève des magistrats administratifs est prévu au début de l’année 2011.

0
partages