Historique

Aux origines de l’USMA…

L’Union Syndicale des Magistrats Administratifs est une organisation syndicale représentant l’ensemble des magistrats administratifs.

Créée le 25 janvier 1986 par sept jeunes conseillers – quatre hommes et trois femmes – sous le nom d’Union Syndicale de la Juridiction Administrative, elle entendait s’opposer au fait que le syndicat unique ne représentait pas la diversité du corps et avait voté une motion demandant un « système d’avancement fondé sur une hiérarchie des recrutements » au profit des énarques.

Cette époque est également celle qui a vu la création des cours administratives d’appel et du Conseil Supérieur des Tribunaux Administratifs (CSTA) en lieu et place d’une commission paritaire.

Rapidement, le syndicat a concentré ses efforts vers les trois sujets qui demeurent au centre de ses préoccupations : création d’un ordre administratif unifié et reconnu, statut « hybride du conseiller de TA à la fois magistrat et fonctionnaire » et un avancement cohérent et transparent.

Afin de revendiquer pleinement la qualité de magistrats, le syndicat a changé de nom lors de l’assemblée générale du 26 novembre 1988 pour devenir l’Union Syndicale des Magistrats Administratifs.

Le chemin fut long pour que s’imposent des idées qui nous paraissent aujourd’hui aller de soi et notamment ce mot de magistrats qui était « tabou » en 1986. Loin de n’être qu’une revendication de forme ou au seul profit des membres du corps, il implique une préoccupation de toujours pour la qualité de la justice rendue.

Liens :

L’USMA aujourd’hui

Notre organisation a aujourd’hui atteint l’âge de la maturité. Aux élections des membres du CSTA, depuis une vingtaine d’années, nous obtenons deux sièges sur cinq et recueillons entre 33% et 43% des suffrages exprimés.

Apolitique, l’USMA a pour ambition de défendre et promouvoir la carrière et les conditions de travail des membres du corps, l’intérêt de leurs fonctions et, plus généralement, la qualité de la justice rendue.

A la tête de l’USMA, les femmes et les hommes se succèdent, mais l’esprit demeure. Il réside dans un fonctionnement axé sur le collectif et la proximité ainsi que dans ce discours, porté par les générations renouvelées de tous ceux qui croient en les valeurs inscrites dans notre Livre blanc.

Fidèle à sa ligne d’origine, l’USMA décline ses revendications, actions et réflexions autour de l’idée que nous sommes des magistrats administratifs et non des fonctionnaires investis de missions juridictionnelles.

De la cohérence et de l’audace dans la défense de nos convictions, une relation directe avec les collègues, le goût de l’échange et du collectif, de l’ouverture et des idées souvent novatrices… telle sont les valeurs de l’USMA.